Banière accueil
Accueil > Enseignement > Associations étudiantes > Association Persan > c à Nice : une opération spectaculaire du 21 au 24 Oct

Association Persan

c à Nice : une opération spectaculaire du 21 au 24 Oct

Publié le mardi 19 octobre 2010

Pendant 3 jours, le ciel nocturne de Nice sera traversé par un faisceau laser, entre 18 h et 22 h. Le faisceau laser, tiré de l’Observatoire de la Côte d’Azur (site du Mont Gros) en direction du MAMAC, permettra de mesurer c, la vitesse de la lumière.

« c à Nice » est un ensemble de manifestations sur la lumière qui se dérouleront lors de la Fête de la Science du 21 au 24 octobre 2010 :

- Un laser survolant la ville de Nice pour mesurer c, la vitesse de la lumière, commémorant la mesure historique faite à Nice au début du XXe Siècle.

- Au Mamac : trois conférences et un atelier « mesure toi même la vitesse de la lumière », une exposition sur c et l‘histoire de sa mesure à Nice.

- Au Village des Sciences de Valrose : des expériences étonnantes avec des lasers, à l’occasion de leur cinquantenaire.

Programme complet disponible sur http://canice.unice.fr

« c à Nice » sera l’occasion de reconstituer cette expérience niçoise, dans une version modernisée, et de montrer au grand public les nombreuses applications liées au laser.

La mesure historique de la vitesse de la lumière à Nice Le nom « c à Nice » rappelle que la vitesse de la lumière (c pour les physiciens) a été mesurée à Nice à la fin du XIXème siècle (1898-1902). C’est Henri Perrotin, le directeur de l’observatoire de Nice, créé en 1881, qui s’est lancé dans cette mesure difficile, que seules quelques personnes dans le monde avaient réussi à réaliser. Il utilisait pour cela la méthode inventée par Hippolyte Fizeau, à l’Observatoire de Paris, et les lunettes astronomiques parmi les plus performantes au monde, celles du Mont-Gros !

H. Perrotin mesura la vitesse de lumière entre l’Observatoire et la Gaude en premier lieu, puis le Mont Vinaigre, le plus haut sommet de l’Esterel, à une distance de 46 km. Plus de 2000 mesures pendant 4 ans permettront de connaître la vitesse de la lumière avec une précision exceptionnelle, surclassant les mesures précédentes. Son résultat servira de standard pendant des décennies.

La SFP (Société Française de Physique) organise à Nice cette opération spectaculaire, avec l’OCA (Observatoire de la Côte d’Azur – Mission de développement Culturel), le LPMC (Laboratoire de Physique de la Matière Condensée), l’UDPPC (Union Des Professeurs de Physique-Chimie) et enfin le MAMAC (Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain). Cet événement soutenu par la délégation Côte d’Azur du CNRS, rappelle les travaux pionniers réalisés à NiceDentre 1898 et 1902, et montre l’évolution des techniques : les lasers permettent des mesures 400 000 fois plus précises !