Banière accueil
Accueil > Culture > Cinéma / Audiovisuel > Vendredi 25 mars 2011 - MEMORY LANE

Cinéma / Audiovisuel

Vendredi 25 mars 2011 - MEMORY LANE

Publié le mercredi 23 mars 2011

20h30 Cinéma Mercury - 16 place Garibaldi - Nice

Film de Mikhaël Hers

France - 2010 - 1h38

Août, Hauts de Seine, dans la banlieue Sud-Ouest de Paris, sept amis de 25 ans se retrouvent plus ou moins "fortuitement" à passer quelques jours dans cette ville qui les a vus grandir.

Chacun a ses raisons d’être là : certains y vivent encore, d’autres y reviennent pour des raisons familiales, d’autres y cherchent des traces d’une adolescence tenace, d’autres pensent peut-être échapper au désœuvrement ou y trouver l’amour...

Pendant une semaine, nous les suivons de manière isolée et en groupe. Au détour des rues désertées de cette ville fantôme, alors que les journées filent sous le bleu profond du ciel d’août, chacun porte en lui l’intuition que ces moments partagés sont peut-être les derniers...


Memory Lane est le premier long-métrage du réalisateur Mikhaël Hers. Il avait réalisé auparavant plusieurs courts et moyens-métrages dont Montparnasse, lauréat du prix Jean Vigo en 2009.

Memory Lane s’inspire du vécu de son réalisateur. Ainsi la décision de situer l’action dans la banlieue Ouest de Paris est due au fait que Mikhaël Hers y a grandi et donc connaît parfaitement ces lieux.

Memory Lane par son réalisateur Mikhaël Hers : "Memory Lane, c’est un peu le chemin du souvenir, une voie que se fraierait la mémoire pour faire émerger des images ou des sensations plus impressionnistes. Mais que ce soit un lieu fantasmé comme ici ou alors bien réel comme le quartier de Montparnasse, le titre définit avant tout un espace dans lequel va évoluer mon imaginaire et donc mes personnages."

Le réalisateur Mikhaël Hers revient sur l’écriture du scénario de Memory Lane : "J’avais une idée précise des thèmes que je voulais aborder et des différentes histoires à raconter pour y parvenir. Je désirais raconter la naissance d’une histoire d’amour, la dérive d’un personnage en pleine crise existentielle ou encore l’irruption de la maladie dans une famille… Mais j’étais surtout porté par une atmosphère et des sensations moins facilement saisissables."
 


Présentation du film et animation du débat avec le public : Josiane SCOLERI.

Merci de continuer à arriver suffisamment à l’avance pour être dans votre fauteuil à 20h 30 précises.
 

N’oubliez pas la règle d’or de CSF aux débats :

La parole est à vous !

Entrée : 7,50 € (non adhérents), 5 € (adhérents, chômeurs).

Adhésion : 20 € pour un an (365 jours) - 15 € pour les étudiants. Donne droit au tarif réduit à toutes les manifestations de CSF, ainsi qu’à toutes les séances du Mercury (hors CSF) et à l’accès (gratuit) au CinémAtelier.

Toutes les informations sur le fonctionnement de votre ciné-club :

http://cinemasansfrontieres.free.fr

Contact mail CSF : cinemasansfrontieres@free.fr

Contact téléphonique CSF : 04 93 52 31 29 / 06 64 88 58 15

Contact téléphonique Mercury : 08 92 68 81 06 / 04 93 55 37 81.