Banière accueil
Accueil > Culture > Cinéma / Audiovisuel > Cinéma Sans Frontières > Vendredi 1er JUILLET 2011 - L’HOMME D’A CÔTÉ

Cinéma Sans Frontières

Vendredi 1er JUILLET 2011 - L’HOMME D’A CÔTÉ

Publié le mercredi 29 juin 2011

20h30 Cinéma Mercury - 16 place Garibaldi - Nice

Film de Gaston Duprat et Mariano Cohn

Argentine - 2009 - 1h50 - vostf

 
Leonardo fait partie des designers en vogue de son pays. Signe évident de sa réussite, il vit avec son épouse Ana et sa fille Lola dans la maison Curutchet, seule maison construite par Le Corbusier en Argentine. Un matin, il est réveillé par un bruit obsédant, comme si on perçait un mur ...

L’homme d’à côté traite du rapport humain au niveau le plus direct d’homme à homme, sans que des institutions puissent intervenir pour le parasiter. Ainsi, le propos est plus fort pour parler des individus : "Nous voulions raconter un conflit où ni la justice ni la police ne peuvent intervenir. Ici tout doit se régler à l’amiable, d’homme à homme. (...) [Les personnages] prennent conscience d’eux-mêmes dans le regard de l’autre et c’est là que commencent les problèmes. Le film est comme une boule de neige : un léger conflit s’amplifie petit à petit jusqu’à un final inattendu", expliquent les réalisateurs.
 
Le film parle de deux univers qui se confrontent à travers les deux protagonistes : "Leur personnalité, leur culture et leur langage sont à l’opposé. Victor, avec sa séduction amicale et sa voix suave, est plein de détermination et de tempérament. En revanche, Leonardo, qui a pourtant un grand aplomb et même une certaine arrogance dans son travail, n’arrive pas à se faire respecter dans la vie. C’est le cas avec sa femme qui le domine et sa fille qui ne l’écoute pas. S’il cherche à s’affirmer, il est finalement très faible dans la négociation."
 
L’homme d’à coté n’est pas le coup d’essai des réalisateurs Mariano Cohn et Gaston Duprat. Ayant commencé leur carrière ensemble à la télévision avec la création d’une émission "interactive" appelée "Television Abierta" (nom emprunté d’ailleurs par une société de coproduction du film), ils sont passés au grand écran dès 1998 avec Enciclopedia. L’homme d’à côté est leur quatrième long-métrage et fort de son succès dans les festivals, L’ Artiste, leur précédent film sort sur les écrans français courant 2011, trois ans après sa sortie argentine.

La maison dans laquelle se passe le film est appelée la "Maison Curutchet" du nom de son propriétaire. En effet, en 1948, le chirurgien Pedro Curutchet demande à l’architecte renommé Le Corbusier de lui faire construire un bâtiment sur son terrain à Buenos Aires, qui lui serve à la fois d’habitation et de petite clinique de chirurgie. Terminée en 1954, c’est la seule construction de Le Corbusier en Amérique du Sud. L’UNESCO l’a sélectionnée parmi les 19 oeuvres de l’architecte faisant partie de son dossier d’inscription au patrimoine mondial.

L’homme d’à côté a reçu le Prix du Public aux 22èmes rencontres des Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse en 2010 et a récolté la même année pas moins de cinq "Premios Sur" équivalent argentin des Oscars (Meilleur film, Meilleurs réalisateurs, meilleur acteur, meilleur espoir masculin et meilleure musique originale).

La société de production de L’homme d’à côté s’appelle Aleph Media SA. Aleph est la première lettre de l’alphabet hébreu et a surtout été utilisée par l’auteur argentin Jorge Luis Borges comme nom pour l’un de ses recueils de nouvelles les plus connus, des nouvelles éditées séparément entre 1944 et 1952, c’est-à-dire à peu près en même temps que la construction par Le Corbusier de la Maison Curutchet.

-----------------

Présentation du film et animation du débat avec le public : Philippe SERVE.

Merci de continuer à arriver suffisamment à l’avance pour être dans votre fauteuil à 20h 30 précises.

N’oubliez pas la règle d’or de CSF aux débats :
_ La parole est à vous !


Entrée : 7,50 € (non adhérents), 5 € (adhérents, chômeurs).

Adhésion : 20 € pour un an (365 jours) - 15 € pour les étudiants. Donne droit au tarif réduit à toutes les manifestations de CSF, ainsi qu’à toutes les séances du Mercury (hors CSF) et à l’accès (gratuit) au CinémAtelier.
Toutes les informations sur le fonctionnement de votre ciné-club :
http://cinemasansfrontieres.free.fr
_ Contact mail CSF : cinemasansfrontieres@free.fr
_ Contact téléphonique CSF : 04 93 52 31 29 / 06 64 88 58 15
_ Contact téléphonique Mercury : 08 92 68 81 06 / 04 93 55 37 81