Banière accueil
Accueil > Culture > Cinéma / Audiovisuel > Cinéma Sans Frontières > VENDREDI 16 NOVEMBRE 2012 - RÊVE ET SILENCE

Cinéma Sans Frontières

VENDREDI 16 NOVEMBRE 2012 - RÊVE ET SILENCE

Publié le lundi 12 novembre 2012

20h30 Cinéma Mercury - 16 place Garibaldi - Nice

Film de Jaime Rosales

Espagne - 2012 - 1h50 - vostf

Oriol et Yolanda vivent à Paris avec leurs deux filles. Il est architecte, elle est professeur de lycée. Au cours de vacances dans le delta de l’Ebre, au sud de la Catalogne, un accident bouleverse leur existence.

Avec Rêve et Silence, Jaime Rosales, cinéaste catalan peu prolixe ( 4 films en 10 ans) signe un film à la fois rare et immensément ambitieux, puisqu’il s’est fixé comme défi de filmer l’absence... et au-delà de l’absence, la manière dont chacun essaie de faire face à ce vide au plus intime de soi. La caméra est donc attentive au moindre détail du quotidien, accorde autant d’importance aux lieux qu’aux êtres dans un noir et blanc granuleux qui nous dit toute la rugosité de l’épreuve. Un film exigeant où la retenue sert à exprimer le trop-plein des émotions. (J.Scoleri)

Rêve et silence a été le fruit d’un hasard qui a fait se rencontrer la fiction imaginée en amont par le réalisateur Jaime Rosales et la réalité qui s’est imposée à la construction du film : "Le film ne ressemble pas du tout à ce que j’avais imaginé, et ce qui a été difficile, ça a été de faire une œuvre à travers soi. Réussir à devenir le moyen à travers lequel l’œuvre s’est peu à peu transformée et laisser faire que le hasard et la réalité aient été une part du processus créatif", explique le réalisateur.

Pour ce film, Jaime Rosales a beaucoup travaillé avec l’artiste plasticien espagnol Miquel Barceló en essayant d’enrichir son travail de cinéaste avec la peinture : "Je me suis rendu compte que la principale difficulté serait de trouver la manière d’assembler un processus extensif - celui de la peinture - avec un processus intensif - celui du cinéma -", partage le réalisateur. Pour résumer son avis sur cette collaboration, il ajoute enfin : "J’ai beaucoup appris en travaillant à ses côtés : sur la vie, sur ce que signifie d’être un artiste véritable." Jaime Rosales a eu l’idée de faire ce film quatre ans avant le début du tournage. Dès le départ, il en a parlé à l’artiste qui l’a accompagné pendant tout le projet, Miquel Barceló.

Pendant le tournage de Rêve et silence, le réalisateur a donné beaucoup de liberté à ses acteurs en leur offrant un scénario sans dialogues. Son but a été de laisser à l’improvisation l’espace nécessaire pour donner au film un aspect à la fois spontané et surprenant : "L’improvisation initiale est unique, vraie et singulière. Je me laisse surprendre par ce que disent et font les acteurs. Parfois, ils sortent du champ de façon inattendue et le cadre reste vide. C’est aussi pertinent", affirme Jaime Rosales.

Après avoir coécrit avec lui les scénarios de Las horas del dia et La soledad, Jaime Rosales retrouve à nouveau Enric Rufas pour Rêve et silence.

Jaime Rosales a été remarqué au Festival de Cannes depuis ses débuts en 2003, après la réalisation de son premier film Las horas del dia. Primé également pour ses deux autres films en 2007 et en 2008, le cinéaste a regagné la Croisette à l’occasion de Rêve et silence, présenté à la Quinzaine des réalisateurs. Le film a été salué par six nominations.


Présentation du film et animation des débats avec le public : Josiane Scoleri

Merci de continuer à arriver suffisamment à l’avance pour être dans votre fauteuil à 20h 30 précises.

N’oubliez pas la règle d’or de CSF aux débats :
La parole est à vous !

Entrée : 7,50 € (non adhérents), 5 € (adhérents CSF et toute personne bénéficiant d’une réduction au Mercury).

Adhésion : 15 €. Donne droit au tarif réduit à toutes les manifestations de CSF, ainsi qu’à toutes les séances du Mercury (hors CSF) et à l’accès (gratuit) au CinémAtelier. Désormais le CinémAtelier sera ouvert aux non-adhérents, qui devront s’acquitter d’un droit d’entrée de 5 €.
Toutes les informations sur le fonctionnement de votre ciné-club :
http://cinemasansfrontieres.free.fr
Contact mail CSF : cinemasansfrontieres@hotmail.fr
Contact téléphonique CSF : 06 27 19 29 72/04 93 26 54 46
Contact téléphonique Mercury : 08 92 68 81 06 / 04 93 55 37 81