Banière accueil
Accueil > Culture > Cinéma / Audiovisuel > Cinéma Sans Frontières > VENDREDI 14 JUIN 2013 - DERRIÈRE LA COLLINE

Cinéma Sans Frontières

VENDREDI 14 JUIN 2013 - DERRIÈRE LA COLLINE

Publié le mardi 11 juin 2013

20h30 Cinéma Mercury - 16 place Garibaldi - Nice

Film de Emin Alper

Turquie - 2013 - 1h34 - vostf

Au pied de collines rocheuses, Faik mène une vie de fermier solitaire avec son métayer et sa femme. Quand arrivent de la ville son deuxième fils et ses petits-enfants, il les met en garde contre les nomades qui traversent la région. Tandis que se déroulent les vacances, la menace rôde, silencieuse et invisible.

Derrière la Colline est le premier long métrage du réalisateur d’origine turque, Emin Alper. Emin Alper a écrit le scénario il y a plus de 10 ans en s’inspirant de ses souvenirs d’enfance. Au moment de reprendre le projet, le cinéaste s’est aperçu qu’il ne pouvait plus raconter cette histoire avec une vision vieille de 10 ans : "Je me suis donc attaché à réécrire ce scénario en découvrant au fur et à mesure le potentiel allégorique du sujet", confie le metteur en scène.

Emin Alper se dit grandement influencé par le cinéma de Sergio Leone : "Sans chercher à le copier, je voulais donner ce même sens épique à l’histoire que je racontais", précise le cinéaste à propos de Derrière la Colline.

Le film a été tourné entièrement sans musique pour renforcer la tension de ce huis-clos "en extérieurs" filmé en steadicam et caméra à l’épaule.

Avec Derrière la Colline, Emin Alper construit une sorte d’allégorie de son pays, la Turquie d’aujourd’hui, "empoisonné par la paranoïa et la suspicion", déplore le metteur en scène. "Ici, je parle de la Turquie dont le climat politique est basé sur ce même besoin de se créer un ennemi. Que ce soit les Kurdes ou un soi-disant complot international sans compter d’innombrables conflits internes. Chez nous, les débats ne peuvent jamais être raisonnables. Car les théories du complot sabrent les fondations de tout débat politique", ajoute le réalisateur.

Emin Alper n’aime pas montrer de manière frontale et ostentatoire la violence dans ses films ; il s’en explique : "Cela revient souvent à jouer de manière perverse avec le public et donc, quelque part, à le prendre en otage et abuser de lui. (...) Il faut donc en montrer le moins possible pour garder le secret. Ainsi, il ne faut pas savoir précisément qui tire sur qui".

Derrière la Colline a fait partie de la sélection officielle des films en compétition lors du Festival Paris Cinéma 2012. Par ailleurs, l’œuvre a remporté le Prix spécial du Jury au Festival du film de Sarajevo 2012 et a reçu la mention spéciale (meilleur premier film) au Festival de Berlin la même année.

-----------------

Présentation du film et animation du débat avec le public : Bruno Precioso

Merci de continuer à arriver suffisamment à l’avance pour être dans votre fauteuil à 20h 30 précises.

N’oubliez pas la règle d’or de CSF aux débats :
La parole est à vous !

Entrée : 7,50 € (non adhérents), 5 € (adhérents CSF et toute personne bénéficiant d’une réduction au Mercury).

Adhésion : 15 €. Donne droit au tarif réduit à toutes les manifestations de CSF, ainsi qu’à toutes les séances du Mercury (hors CSF) et à l’accès (gratuit) au CinémAtelier. Désormais le CinémAtelier sera ouvert aux non-adhérents, qui devront s’acquitter d’un droit d’entrée de 5 €.
Toutes les informations sur le fonctionnement de votre ciné-club :
http://cinemasansfrontieres.free.fr
Contact mail CSF : cinemasansfrontieres@hotmail.fr
Contact téléphonique CSF : 06 27 19 29 72/04 93 26 54 46
Contact téléphonique Mercury : 08 92 68 81 06 / 04 93 55 81