Banière accueil
Accueil > Culture > Cinéma / Audiovisuel > Cinéma Sans Frontières > VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2013 - LE GRAND’TOUR

Cinéma Sans Frontières

VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2013 - LE GRAND’TOUR

Publié le vendredi 13 septembre 2013

20h30 Cinéma Mercury - 16 place Garibaldi - Nice

Film de Jérôme Le Maire

Belgique - 2011 - 1h45

10 hommes dans la quarantaine, 10 amis, rejoignent à pied "le carnaval du monde" pour faire la fête, marcher à travers bois, le temps d’un week end, sans femmes ni enfants. Faire un tour en quelque sorte. Ils ne reviendront que six mois plus tard, et encore, pas tous !

Le Grand’Tour est le premier long métrage de fiction réalisé par Jérôme Le Maire, et a pour thème la crise de la quarantaine. La question centrale que pose le film est de savoir si, à cet âge, on a déjà trouvé sa voie ou si le chemin est encore long. Le road-movie prend alors un tournant initiatique : "C’est ça l’histoire, clairement, et j’ai même l’impression, à certains moments, que Vincent [Solheid] et Benjamine [de Cloedt] étaient venus me trouver pour faire une psychanalyse de Vincent", explique Jérôme Le Maire.

Dans Le Grand’Tour, Jérôme Le Maire suit les aventures d’une fanfare appelée la "Rwayal Prînten". Cette fanfare existe réellement et Vincent Solheid, le producteur du film, en est le fondateur. Les acteurs jouent leurs propres rôles. Le Grand’Tour est donc filmé comme un documentaire, même si la plupart des péripéties ont été scénarisées.

Parmi les films qui ont inspiré Jérôme Le Maire, on retrouve Les Idiots de Lars von Trier, C’est arrivé près de chez vous de Remy Belvaux et Benoît Poelvoorde, Kill Me Please d’Olias Barco ou encore Panique au village de Vincent Patar.

La règle d’or sur le plateau du Grand’Tour : beaucoup d’improvisation ! "Par rapport au tournage, ils [les acteurs] avaient seulement trois consignes : ne pas regarder la caméra, ne pas parler du film, et, s’ils voulaient s’en aller en cours de tournage, ils devaient le faire devant la caméra et trouver un prétexte. Mais personne n’est parti !", raconte Jérôme Le Maire.

Le Grand’Tour s’est tourné en flux tendu, sans filet de sécurité, l’équipe technique apportait des changements chaque jour, sur le scénario comme sur le matériel et la manière de filmer : "Au départ, j’utilisais une caméra carrément dégueulasse que je tenais à l’épaule enfermée dans un sachet plastique parce qu’il pleuvait… J’ai donc travaillé de plus en plus sur pied et, inévitablement, j’ai découpé", explique Jérôme Le Maire, en poursuivant : "On termine même le film par de la musique, avec un plan fiction très cinématographique tourné à la grue.", explique Jérôme Le Maire.

Le Grand’Tour a été présenté au Festival International de Rotterdam en janvier 2011, programmé par l’Acid (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion) lors du Festival de Cannes 2011. Il a obtenu l’Amphore d’Or au Festival International du Film Grolandais de Toulouse en 2012, et enfin il a été sélectionné par le Festival Paris Cinéma et par le Festival International du Film de Rotterdam dans leur édition 2013.

-----------------

Présentation du film et animation du débat avec le public : Josiane Scoleri

Merci de continuer à arriver suffisamment à l’avance pour être dans votre fauteuil à 20h 30 précises.

N’oubliez pas la règle d’or de CSF aux débats :
La parole est à vous !

Entrée : 7,50 € (non adhérents), 5 € (adhérents CSF et toute personne bénéficiant d’une réduction au Mercury).

Adhésion : 15 €. Donne droit au tarif réduit à toutes les manifestations de CSF, ainsi qu’à toutes les séances du Mercury (hors CSF) et à l’accès (gratuit) au CinémAtelier. Désormais le CinémAtelier sera ouvert aux non-adhérents, qui devront s’acquitter d’un droit d’entrée de 5 €.
Toutes les informations sur le fonctionnement de votre ciné-club :
http://cinemasansfrontieres.free.fr
Contact mail CSF : cinemasansfrontieres@hotmail.fr
Contact téléphonique CSF : 06 27 19 29 72/04 93 26 54 46
Contact téléphonique Mercury : 08 92 68 81 06 / 04 93 5