Banière accueil
Accueil > Social > Seniors > Médiation Cité > Un exemple de médiation

Médiation Cité

Un exemple de médiation

Publié le mardi 5 mars 2013

Une médiation express exemplaire.

En fait, un cas de médiation en une heure et vingt minutes. Cela a du être bâclé me direz vous ? Et bien non !

Cette affaire a été menée avec diligence, dans les règles de l’art.

Tout y a été fait, en présence des avocats (qui sont en fait restés jusqu’à la fin). Ce n’était pas prévu puisque avait été déterminé au départ que les avocats seraient là, comme cela se fait habituellement, pour l’entrée en médiation et, à la fin, pour les accords éventuels.

Les avocats ont aidé à régler ce différend beaucoup plus rapidement que prévu car ils connaissaient le dossier et avaient l’intention que la médiation réussisse. Le désir des participants de ne pas mettre un terme à leur relation, le "mûrissement" du dossier pendant un an et demi devant le Tribunal, ont aussi été des facteurs déterminants pour la réussite de cette médiation.

Le médiateur, avec sa sérénité, son sourire, son humanité, a permis de créer un climat d’ouverture, suivant posément son processus, ramenant quand il le fallait les personnes au calme, à l’échange dans un respect mutuel, à la reconnaissance mutuelle de leurs besoins, en faisant effectuer un "retour en arrière" aux participants leur permettant de mettre en évidence l’ancienneté et la qualité des relations qu’elles avaient avant ce différend et le durcissement de leurs positions.

Ainsi, des avocats qui connaissent la médiation, qui y participent dans le but de réussir, des participants qui sont eux même bien préparés, on peut arriver à un accord mutuel, rapide, fait en parfaite connaissance de cause et qui a toutes le chances d’être pérenne.

Ces deux acteurs de la médiation, anciens protagonistes du conflit, sont partis en s’embrassant.

Le travail en amont du rendez vous de médiation, tant par les avocats que par le médiateur, a été sans doute déterminant et a permis de faciliter la médiation et faire qu’elle réussisse en un temps record.

Voilà ce que peut donner une médiation avec des avocats formés (ou au moins informés valablement à la médiation) et des médiateurs eux-mêmes formés et compétents.

Pour tous, c’est un sentiment inégalable d’avoir fait du bon travail et d’avoir, non seulement, servi et aidé à résoudre un différend mais aussi à maintenir des relations entre les participants.

Bon week end à vous

et n’oubliez pas la formation à la médiation module II, les 22 et 23 février 2013 à NIce, Maison des Associations, avec les formateurs d’"ALTERNATIVE de MEDIATEURS INDEPENDANTS" ! (attention deux lieux différents).

A bientôt !