Banière accueil
Accueil > Social > Solidarité > Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes > S’unir pour sauver l’aide alimentaire

Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes

S’unir pour sauver l’aide alimentaire

Publié le lundi 4 juillet 2011

L’Union Européenne ayant décidé une diminution drastique de l’aide alimentaire aux démunis (PEAD), la Banque Alimentaire, la Croix Rouge et les Restos du Coeur s’unissent pour alerter nos élus et pour défendre nos démunis. Des actions sont en cours, aussi bien auprès de la Commission Européenne que des Ministères de l’Agriculture et des Affaires Européennes en charge du dossier, pour faire annuler cette décision inique, mais la mobilisation de tous reste nécessaire.

L’Union Européenne vient de décider, à l’instigation de l’Allemagne, que le Plan Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD), fournissant une aide alimentaire aux démunis Européens, passerait de 500 M€ en 2011 (1% du budget de la PAC) à 113 M€ en 2012.

Cette aide représente 40% de la distribution de la Banque Alimentaire, et sensiblement le même chiffre pour les trois autres réseaux qui en bénéficient (Croix Rouge, Restos du Coeur, Secours Populaire).

Cette disparition reviendrait pour la seule Banque Alimentaire des Alpes Maritimes à distribuer à travers son réseau associatif 725 000 repas de moins en 2012 qu’en 2011 (360 tonnes de nourriture).

Cette situation est inacceptable quand plus de 130 000 personnes de notre département vivent en dessous du seuil de pauvreté !



C’est pourquoi, la Banque Alimentaire des Alpes Maritimes a invité la Croix Rouge et les Restos du Coeur (*) à adresser un courrier commun à tous les députés et sénateurs du département afin de les alerter de la quasi disparition du PEAD, et de leur demander d’intervenir pour préserver l’aide aux démunis.

(*) Le Secours Populaire, lui aussi invité, n’a malheureusement pas pu se joindre à cette opération.