Banière accueil
Accueil > Social > Enfance > Un Enfant par la Main > Mettre fin aux violences faites aux filles pour des femmes libres (...)

Un Enfant par la Main

Mettre fin aux violences faites aux filles pour des femmes libres demain

Publié le mardi 18 octobre 2016

125 millions de filles et de femmes vivant dans 29 pays d’Afrique et du Moyent-Orient ont subi une forme de mutilation génitale féminine/excision (MGF/E), dont 23.8 millions en Ethiopie.

L’excision, aussi appelée Mutilations sexuelles féminines (MSF) ou Mutilations génitales féminines (MGF), recouvre toutes les interventions incluant l’ablation partielle ou totale des organes sexuels externes de la femme ou autre lésion des organes sexuels féminins. La prévalence de l’excision en Ethiopie est de 74% pour les femmes de 15 à 49 ans. Pour les filles âgées de moins de 14 ans, elle est de 24%. Aujourd’hui encore, 1/3 des femmes âgées de 15 à 49 ans encouragent cette pratique. Par ailleurs en 2012, 49% des femmes éthiopiennes ont été victimes de violences physiques et 59% ont subi des violences sexuelles par leur partenaire une fois dans leur vie ! Des conséquences dramatiques : • Abandon de la scolarité, • Faible niveau d’instruction, • Absence des femmes dans les prises de décision du foyer et de la communauté, • Accroissement de la mortalité infantile lors des excisions et maternelle lors des accouchements, • Augmentation des risques d’infections et de transmission de maladies de types MST et sida. • Mariages précoces, violences sexistes à l’école, excision, asservissement des filles, valorisation des garçons … autant de violences subies par les filles encore aujourd’hui.

Un Enfant par la Main s’engage contre les violences sexistes et l’excision • Auprès de 75 exciseuses : Le travail avec ses femmes passera par de la sensibilisation aux dangers de ces pratiques mais aussi par des formations pour qu’elles soient en mesure de trouver des sources alternatives de revenus. Elles seront soutenues individuellement ou en groupe pour démarrer leur nouvelle activité. • Auprès de 4 914 élèves et 164 enseignants(es) en milieu scolaire • Auprès des villageoises et des institutions locales (soit 1000 membres de la communauté)

Des jeunes filles et des femmes protégées grâce à vos dons

Je fais un don !