Banière accueil
Accueil > Social > Solidarité > Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes > Lutte contre le Gaspillage Alimentaire

Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes

Lutte contre le Gaspillage Alimentaire

Publié le mardi 1er septembre 2015

Sujet d’actualité, la Lutte contre le Gaspillage Alimentaire est depuis 30 ans dans l’ADN des Banques Alimentaires

Les Banques Alimentaires ont été créées il y a 31 ans par des associations humanitaires préexistantes qui constataient qu’il y avait d’une part beaucoup de gaspillage tout au long de la chaîne de production et de distribution alimentaire et que d’autre part elles ne disposaient pas de suffisamment de nourriture pour aider les personnes en difficulté.

Donc, si le sujet est aujourd’hui d’actualité, il faut savoir que depuis plus de 30 ans, les Banques Alimentaires luttent contre le gaspillage, en partenariat avec les producteurs, les industriels et les distributeurs, pour venir en aide aux démunis.

La Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes distribue près de 1 400 tonnes de nourriture par an (soit l’équivalent de 2 800 000 repas) à 118 Associations Partenaires qui viennent en aide à plus de 26 000 personnes du département.

La moitié de ces 1 400 tonnes, soit 1 400 000 repas, proviennent des tournées de ramassage que nos bénévoles effectuent tous les matins (5 jours par semaine, 52 semaines par an) auprès des grandes surfaces de distribution.

Plus de 30 magasins (de toutes les enseignes connues) sont actuellement partenaires de la Banque Alimentaire et nous fournissent quotidiennement environ 3,5 tonnes de produit (fruits, légumes, laitages, viandes, charcuteries, plats cuisinés, viennoiseries, ...) encore parfaitement consommables, mais proches de leur date de péremption.

Le volume ainsi récolté est en augmentation constante depuis plusieurs années, non pas tant par une subite prise de conscience des distributeurs ou des pouvoirs publics, que par une augmentation des moyens que nous avons réussi à mettre en œuvre (locaux et chambres froides plus grands, acquisition de nouveaux véhicules réfrigérés pour le transport, recrutement d’un plus grand nombre de bénévoles, ...).

Voir les dessins de JJ Beltramo sur le sujet