Banière accueil
Accueil > Social > Solidarité > Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes > Le Président du Conseil Général visite la Banque Alimentaire

Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes

Le Président du Conseil Général visite la Banque Alimentaire

Publié le mercredi 30 octobre 2013

Comme il l’avait fait les années précédentes, Monsieur Eric Ciotti, Président du Conseil Général est venu apporter le soutien de son institution à la Banque Alimentaire à quelques semaines de notre Collecte Nationale du dernier week-end de Novembre.

Jeudi 24 Octobre, Monsieur Eric Ciotti, Président du Conseil Général des Alpes Maritimes, accompagné de plusieurs élus du département, parmi lesquels Madame Joëlle Martinaux, adjointe au Maire de Nice déléguée aux Affaires Sociales, et Monsieur Patrick Cesari, Vice Président du Conseil Général et Maire de Roquebrune Cap Martin, est venu apporter son soutien à la Banque Alimentaire à la veille de sa Collecte des 29 et 30 Novembre.

Le grand nombre de Bénévoles et d’Associations Partenaires présents lors de cette visite a montré, encore une fois, à nos principaux financeurs, et à la presse qui les accompagnait, l’importance et la motivation de notre réseau à venir en aide aux plus démunis de nos concitoyens.

Après avoir souligné son admiration pour l’action quotidienne de terrain menée par nos Bénévoles et par nos Associations Partenaires, le Président du Conseil Général a rappelé le rôle social de son institution et l’importance du soutien qu’il accordait, année après année, et malgré une forte restriction de ses budgets, tant à la Banque Alimentaire qu’aux autres grandes associations d’aide alimentaire : Croix Rouge, Restos du Cœur et Secours Populaire. Il nous a assurés pour 2014 une subvention du Conseil Général au moins égale à celle de 2013.

Nous avons profité de cette rencontre pour rappeler notre inquiétude devant la baisse, sans doute de l’ordre de 50%, de l’aide Européenne qui va nous amener à faire preuve de créativité, et à développer fortement nos autres sources d’approvisionnement (ramassage dans les grandes et moyennes surfaces et collectes auprès du grand public) afin de faire face à la paupérisation et à une demande toujours croissante d’aide alimentaire.

Si le soutien des Pouvoirs Publics était nécessaire pour développer certaines actions, nous savons pouvoir compter sur le Conseil Général.