Banière accueil
Accueil > Culture > Promotion et soutien des artistes > Rosalinde Rancher Créativité 2000 > "La nature est-elle à l’origine de la créativité de l’être humain (...)

Rosalinde Rancher Créativité 2000

"La nature est-elle à l’origine de la créativité de l’être humain ?"

Publié le mardi 5 avril 2011

La rencontre du 16 avril 2011 des membres et des sympathisants de l’association "Rosalinde Rancher Créativité 2000" se propose de répondre à la question "La nature est-elle à l’origine de la créativité de l’être humain ?"...

La rencontre du 16 avril des membres et des sympathisants de l’association "Rosalinde Rancher Créativité 2000" se propose de

répondre à la question

"La nature est-elle à l’origine de la créativité de l’être humain ?"
 

 Quelle est la part d’originalité de la créativité humaine ?

 

 L’homme ne fait-il que copier la « Création » pour réaliser ses productions ?
 

 Dans le cadre de ce débat sur l’origine de la créativité humaine, chacun pourra amener des éléments pour défricher cette question.
 

Les défenses d’éléphants, les cornes de taureaux ont pu inspirer les hommes de la préhistoire pour fabriquer des épieux. Toutefois, la nature est si complexe que l’homme n’a pu l’imiter toujours aussi simplement. Les études de Léonard de Vinci sur le vol des oiseaux n’ont pas conduit à construire des avions absolument semblables à eux.
 

L’être humain ne peut pas se contenter, en fait, de copier la nature pour produire les instruments de nos civilisations. Il est parfois obligé de surfer avec les lois de la physique pour plus d’efficacité.

La société elle-même est façonnée par les hommes. S’inspirent-ils pour cela de la société des fourmis ou de celle des abeilles ? La fraternité citoyenne a été néanmoins mise en relief par la Révolution française. Dans son prolongement, au XIXème siècle, le saint-simonisme, comme doctrine sociologie-économique et politique, s’est développé afin de faire de la France, par l’économie, un pays prospère, où règnent, dans l’intérêt général, la liberté, l’égalité, la paix et l’esprit d’entreprise. Napoléon III et Giuseppe Garibaldi ont ainsi été conquis par cette doctrine.
 

Aujourd’hui, une doctrine récente est apparue : le transhumanisme. Il s’agit d’une approche interdisciplinaire qui vise à comprendre et à évaluer les chemins qui nous permettrons de surmonter nos limites biologiques par les progrès technologiques. Cette façon de penser le futur est fondée dans la croyance que l’espèce humaine dans sa forme actuelle ne représente pas la fin de notre développement mais est au contraire une phase intermédiaire. Le transhumanisme apparaît comme une extension de l’humanisme, dont il est en partie originaire. Il affirme le droit d’augmenter les capacités humaines par l’usage des technologies pour éliminer en particulier les effets néfastes de l’âge.
 

A partir de ces exemples, nous allons réfléchir et échanger sur le passé, le présent et le futur de la créativité humaine plongée dans son environnement naturel.
 

Les meilleurs moments de cette réunion feront l’objet d’un reportage dans le numéro 3 du bulletin trimestriel de l’association

"Lou Rosalain".

 

 

http://www.creativite2000.com/rosalain.htm

 

La réunion se tiendra au domicile de Bernadette Mistral le

samedi 16 avril 2011 à 15 heures.

 

Pour tout renseignement sur cette rencontre téléphoner au :
04 83 50 51 91.

 

ou envoyer un message à robertbaiedenice@yahoo.fr