Banière accueil
Accueil > Culture > Promotion et soutien des artistes > Rosalinde Rancher Créativité 2000 > La créativité s’oppose-t-elle à la soif de pouvoir ?

Rosalinde Rancher Créativité 2000

La créativité s’oppose-t-elle à la soif de pouvoir ?

Publié le vendredi 11 mai 2012

Samedi 19 mai 2012 à 15 heures, aura lieu, à Nice, la réunion mensuelle des membres et des sympathisants de l’association "Rosalinde Rancher Créativité 2000". La séance a pour objectif de comparer l’univers de la créativité à celui du pouvoir en cherchant à répondre à la question suivante : "La créativité s’oppose-t-elle à la soif de pouvoir ?"

Alors que certains d’entre nous semblent particulièrement animé d’une soif de créativité, d’autres ressentent essentiellement une soif de savoir ou une soif de pouvoir. Basiquement, ce pouvoir est toujours lié aux liens interpersonnels et au besoin de coopération qui existent entre les individus.

Notre société, qui affirme offrir à chacun la possibilité d’exercer ses talents, paraît en mesure de répondre à l’attente de tous les désirs particuliers pour servir la cause de l’intérêt général. Le fait que les apports très spécifiques des uns et des autres soient souvent relativement harmonieusement synthétisé lors du travail collaboratif sociétal, nous indique donc que c’est dans la direction de la complémentarité qu’il faudra chercher la solution au problème posé.

Dans l’Histoire du monde, les liens entre les individualités créatives et le pouvoir à chaque époque démontrent qu’il existe un continuum entre les capacités de savoir, de création et de pouvoir. Quelques exemples célèbres illustrent ce point. Aristote a été le précepteur d’Alexandre le Grand ; Archimède s’est servi de ses travaux pour défendre sa cité contre l’ennemi romain ; Machiavel a écrit « Le Prince » dans le cadre des luttes politiques à la renaissance ; Léonard de Vinci a créé des machines de guerre pour répondre à des commandes du pouvoir politique de son temps ; Lamartine a été candidat à l’élection présidentielle ; Victor Hugo a fait de la politique et s’est opposé à Napoléon III ; les travaux d’Einstein ont ouvert la voie à la fabrication de la bombe atomique dont l’explosion, en 1945, a précipité la défaite du Japon face aux États-Unis. Nul besoin après ces rappels d’argumenter plus en ce point.

Cependant, ce qui est important, à ce stade, c’est de noter la proximité entre le concept d’ « autorité » et le terme d’ « auteur ». L’autorité apparaît reposer en général sur une base légale et un statut social.

L’auteur se rattache étymologiquement au latin autor (« agent, auteur »), qui caractérise celui qui est cause de quelque chose. Le créateur, auteur de son œuvre, veut pouvoir à agir sur « une » matière. Le chercheur veut connaître les secrets de la nature pour que son expertise soit reconnue tandis que l’inventeur élabore des appareils pour faciliter l’activité humaine en augmentant son efficacité. Comme le politique, les uns et les autres sont sur le même chemin mais pas tout à fait au même endroit : le créatif s’exerce à se confronter à la puissance des choses pour les asservir à sa volonté, alors que l’administrateur cherchera à imposer aux autres des vues politiques qu’il aura patiemment élaboré. Cependant, ce dernier, même s’il est assoiffé de pouvoir, peut être considéré comme un créatif, puisqu’il est amené à créer ses stratégies...

En définitive, ce qui pose problème, c’est le mot « soif » : il indique un désir immodéré. Or si un créatif marque un certain intérêt pour le pouvoir, ce goût est tempéré à cause de la distance que sa pratique lui fait, en général, entretenir avec celui-ci. Notons pour conclure qu’il en est ainsi surtout parce qu’en réalité, la création d’une œuvre comble psychologiquement le manque potentiel que ressent celui qui est assoiffé de pouvoir sur les autres. Alors, pour bien se porter soyez créatif !

Robert Brugerolles

Président de l’association

Pour ce qui concerne le pouvoir vue par la psychologie :

http://www.dicopsy.com/dictionnaire.php/_/psychologie-travail/pouvoir

Pour la philosophie du pouvoir :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pouvoir_%28philosophie%29

Pour une réflexion sur l’autorité :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Autorit%C3%A9

Pour le concept d’auteur :

http://fr.wiktionary.org/wiki/auteur

Pour une réflexion générale autour de la créativité :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9ativit%C3%A9

Pour toutes les rencontres des Rosalindes :

http://www.creativite2000.com/rencontres.htm

et

http://associations.nice.fr/spip.php?page=recherche&lang=fr&recherche=Rosalinde+rancher

Les meilleurs échanges de cette réunion feront l’objet d’un reportage dans le numéro 7 du bulletin trimestriel de l’association "Lou Rosalain" http://www.creativite2000.com/rosalain.htm

La réunion se tiendra à Nice au domicile de Bernadette Mistral le samedi 19 mai 2012 à 15 heures.

Pour tout renseignement sur cette rencontre, on peut téléphoner au :

04 83 50 51 91.

ou envoyer un message à :

robertbaiedenice@yahoo.fr