Banière accueil
Accueil > Informations municipales > LES JEUDIS LITTERAIRES : Aurélie de Gubernatis reçoit Philippe (...)

Informations municipales

LES JEUDIS LITTERAIRES : Aurélie de Gubernatis reçoit Philippe VILAIN

Publié le mardi 3 novembre 2015

Dans son dixième roman, "Une idée de l’enfer", Philippe Vilain fait le portrait d’une passion, le portrait d’un couple, le portrait de la nocivité profonde de cette passion sur le couple. Il y excelle, tout en finesse, à la pointe sèche, avec une grande délicatesse dans l’approche des sentiments violents. Dans ce livre, c’est avec sa vie que le joueur joue. Rendez-vous ce jeudi 5 novembre à 18 heures à la bibliothèque Louis Nucéra.

L’écrivain : Philippe Vilain est un homme de lettres, écrivain, essayiste, docteur en lettres modernes à la Sorbonne. Son œuvre littéraire se présente comme une exploration de la conscience amoureuse. En effet, depuis L’Etreinte, son premier roman, Philippe Vilain observe l’amour de près. Virtuose des variations, il dépeint, avec précision et justesse de ton, les mouvements des émotions. Si certains, en littérature, sculptent le temps, Philippe Vilain, lui, tisse ses récits dans un matériau tout aussi fragile : les sentiments. Son livre Pas son genre a été adapté au cinéma en 2011 par Lucas Belvaux. Il nous présente jeudi son dernier roman.

Le Livre : C’est l’histoire d’un homme qui joue. Pourquoi joue-t-il ? Paul gagne convenablement sa vie, il a une femme belle et intelligente qui réussit dans son métier. Il n’a qu’une passion : les matches de football en ligne. Il calcule, il pronostique, il parie, il gagne… il perd. Sara se méfie. Sara souffre. Sara menace. Paul promet d’arrêter. Il recommence. Ment. Croit à ses mensonges. Recommence. Et toujours en se donnant les justifications les plus habiles, les plus spécieuses, les plus mensongères… Une idée de l’enfer.

Philippe VILAIN s’abstient des leçons de morale :" A mes yeux, ce n’est pas le jeu qui fut l’enfer, mais le réel, seulement le réel, en ne me promettant rien, en me faisant espérer peu. "

Prochain rendez-vous :
Jean Loup CHIFLET
jeudi 3 décembre 2015

Jeudi 5 novembre à 18 heures
Bibliothèque Louis Nucéra
2, place Yves Klein – Nice

Entrée libre dans la limite des places disponibles