Banière accueil
Accueil > Social > Solidarité > Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes > Hommage à Claude Sucosky, Président de la Banque Alimentaire

Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes

Hommage à Claude Sucosky, Président de la Banque Alimentaire

Publié le mardi 24 mars 2015

La Banque Alimentaire des Alpes Maritimes vient de perdre son Président. Il aura marqué les équipes de bénévoles, les associations des Alpes-Maritimes et tous nos partenaires publics ou privés par son enthousiasme, son charisme et sa conviction ses grandes valeurs morales.

Toute la vie de notre ami Claude Sucosky a été vouée au service des autres.

Dès 1970, jeune enseignant, il a intégré le Service Jeunesse du Rectorat, prenant en charge l’organisation des patronages. En complément, Claude et son épouse Marie-Thérèse passaient leurs congés à animer des colonies de vacances.

Poursuivant son chemin au sein de l’Education Nationale, Claude a terminé sa carrière comme gestionnaire de l’IUFM.

Claude s’est très tôt impliqué dans le monde associatif, en particulier au sein de la Fondation PSP Actes, avec la mise en place d’un centre d’éducation pour des jeunes en difficulté. Il est resté jusqu’à ce jour l’un des conseillers de cette association.

Claude a rejoint la Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes en 2007 pour s’occuper des interventions dans le milieu scolaire qu’il connaissait bien. Avec son épouse Marie Thérèse, et une solide équipe qu’il a su constituer autour de lui, il a fortement contribué à répandre les valeurs de solidarité, de fraternité et de partage, qui lui étaient chères, auprès des jeunes.

Lorsque fin 2010, Jean-Bernard Quintana et Norbert Meunier, Président et Vice-Président de la Banque Alimentaire nous ont quasi simultanément quittés pour des raisons de santé, Claude a accepté de relever le gant et de prendre la Présidence de notre Association.

Toute la présidence de Claude aura été marquée par son enthousiasme, son charisme et sa conviction dans les valeurs énoncées dans la Charte des Banques Alimentaires.

Sa première réalisation lorsqu’il a pris la tête de la Banque Alimentaire fut de lui trouver les locaux vastes et opérationnels adaptés à son volume d’activité. Ceci n’a pu être réalisé qu’avec l’appui financier du Conseil Général et de la Ville de Nice qu’il a su convaincre de l’impérieuse nécessité de cette opération pour soutenir les plus fragiles.

Pour équiper ces locaux (racks, chambres froides, engins de manutention, mobilier, …) Claude a ensuite mobilisé son énergie avec autant de force de persuasion et de succès vers des fondations, associations et entreprises qui ont, elles aussi, répondu présentes pour nous donner du matériel ou financer nos investissements.

Par sa facilité de communication et sa passion, Claude a su valoriser le travail de la Banque Alimentaire auprès des Pouvoirs Publics (Préfecture, Conseil Régional, Conseil Général, maires et parlementaires), des réseaux de distribution, des fournisseurs et des entreprises mécènes, arrivant toujours à obtenir les soutiens dont nous avions besoin.

L’obsession de Claude était de mettre la Banque Alimentaire au service des associations et de leurs bénéficiaires en offrant toujours plus de produits, de meilleure qualité et mieux présentés : développement de la « ramasse » de fruits et légumes et produits frais, respect de la chaîne du froid, meilleure présentation des fruits et légumes, … Et tous les jours, Claude était présent sur le « carreau » de distribution où il échangeait avec les associations pour s’assurer de leur satisfaction, écouter leurs suggestions et vérifier que, associations et produits étaient traités avec le plus grand respect.

Par sa grande humanité, Claude était très proche de tous les bénévoles auxquels il savait toujours dire un petit mot d’encouragement ou un remerciement. Son sens de la convivialité et son esprit d’équipe ont permis de créer un réel sentiment d’appartenance des bénévoles à leur Banque Alimentaire.

Merci Claude pour tout ce que tu as apporté à la Banque Alimentaire durant ces années.

Le Conseil d’Administration, le Bureau et tous les bénévoles honoreront ta mémoire en poursuivant avec détermination les engagements qui te motivaient : Lutter contre le gaspillage, et aider l’Homme à se restaurer en respectant les plus démunis, pour un monde plus juste, plus solidaire et plus fraternel.

Voir le diaporama