Banière accueil
Accueil > Culture > François Boucher, la peinture amoureuse

Culture

François Boucher, la peinture amoureuse

Publié le jeudi 20 novembre 2014

Nice-Paris Culture présente une conférence de François Martin, le Samedi 29 Novembre 2014, à 15h30, à l’Espace Associations, 12ter Place Garibaldi à Nice : "François Boucher ( 1703-1770 ) : La peinture amoureuse"

François BOUCHER est le peintre le plus représentatif de la cour de LOUIS XV à une époque où la sensibilité et la sensualité se paraient d’élégance et de raffinement. Sa peinture est d’un esprit radicalement opposé à celle de CHARDIN, son contemporain.

BOUCHER, dans sa peinture galante et mythologique, évoque les amours des dieux, les passions des héros et légendes, et c’est toute l’atmosphère des fêtes de Versailles, et le parfum des boudoirs de Trianon.

François BOUCHER, 1er peintre du Roi, dominera, sans rivaux, toute la scène artistique de son temps, éclipsant des peintures comme NATOIRE, De TROY, VAN LOO …

Il est le peintre style rocaille, la version française du rococo.

Dans les dix dernières années de sa vie, sous l’impulsion de DIDEROT, qui ne l’aimait pas, une réaction va se manifester contre lui. Réaction qui aboutira à la promotion de la peinture qui se veut moralisante de GREUZE, puis à la fin du XVIII éme siècle, du néoclassicisme de DAVID. Son élève FRAGONARD, reprendra, avec plus d’ardeur et de fougue, cette peinture amoureuse.

Sa mort en 1770, marque la fin d’une époque.