Banière accueil

Centre d’Etudes Parapsychologiques et des Phénomènes Inexpliqués C.E.P.P.I

CEPPI conférence "la réincarnation"

Publié le mardi 17 juin 2014

Le Centre d’Etudes Parapsychologiques et des Phénomènes Inexpliqués Tél : 04 93 79 18 30 / 06 30 11 26 43 http://www.ceppi.fr/ ou http://parapsychologie.nice.free.fr Conférence vendredi 27 juin 2014, de 18h à 21h 1ère partie : La réincarnation ou la Transmigration des Ames et de la conscience 2ème partie : lε karma, fatalité ou conséquence de cause à effet ?

Le Centre d’Etudes Parapsychologiques et des Phénomènes Inexpliqués Tél : 04 93 79 18 30 / 06 30 11 26 43 http://www.ceppi.fr/ ou http://parapsychologie.nice.free.fr Conférence vendredi 27 juin 2014, de 18h à 21h 1ère partie : La réincarnation ou la Transmigration des Ames et de la conscience

Le Père Gérard, Prieur des Hospitaliers de Saint Jean, vous invite à une réflexion sur ce sujet passionnant, mais malheureusement mal connu en Occident où l’on se contente souvent de notions imprécises ou erronées. La croyance en la réincarnation interpelle l’Occident où, selon de récentes enquêtes, une personne sur quatre se dit persuadée de la réalité d’un retour sous une forme identifiée, dans une autre vie. Perçue comme une simple croyance par le monde scientifique et comme une impossibilité par toutes les religions monothéistes, elle dérange à la fois le paradigme actuel de la conscience localisée dans un corps et le dogme d’une existence appelée à rejoindre son créateur. Les témoignages innombrables de souvenirs de vies passées suffisent-ils à étayer la réalité d’une réincarnation ? Sans doute pas, lorsqu’on se penche sérieusement sur tous les éléments de ce problème. Le mot « réincarnation », lui-même, est une expression occidentale totalement inadaptée et impropre à définir ce que les Bouddhistes appellent la « Transmigration des âmes et de la conscience. » Ce qui apparaît parfois à l’Occidental comme une chance de revenir à une vie nouvelle après la mort, est en fait considéré par les bouddhistes comme une terrible menace qui contraint les humains à se réinsérer dans la roue du Samsara jusqu’à ce qu’ils puissent s’extraire de cette malédiction. Alors pourquoi cette théorie de la réincarnation se manifeste-t-elle avec tant de succès en Occident depuis des décennies, au moment où justement la spiritualité traditionnelle recule ? En Extrême-Orient on aborde ce sujet avec la plus grande prudence et l’approche occidentale déconcerte ceux qui en Asie, depuis des millénaires, ont intégré la transmigration dans leur système de pensée. Mais en y réfléchissant bien, l’Occident est-il si éloigné que cela de cette notion ? Est-il déraisonnable de tenter une approche plus subtile des traditions monothéistes afin d’y détecter des résonances avec les traditions de l’Orient lointain ?

2ème partie : lε καƦʍα fatalité ou conséquence de cause à effet ?

Il semblerait que les techniques amenant à des états modifiés de conscience (E.M.C.) comme l’hypnose et les expansions de conscience nous permettraient de solutionner ces questions fondamentales. Nous refoulons souvent nos émotions suite à certaines blessures, ce qui débouche sur des symptômes dont nous avons du mal à découvrir et en comprendre les causes cachées. Et la maladie, le mal être surviennent : « le mal à dit » Il s’agissait simplement, peut-être du mal à dire avec nos émotions. Vie actuelle, vie intra-utérine, inter-vie, vie antérieure, ont-elles un impact sur notre futur ? Est-il possible de « renaître » différent pour aller vers la Lumière et la Spiritualité ? Avons-nous choisi cette incarnation, et plus que symboliquement, d’être souvent dans nos comportements bourreau ou victime ? Le libre choix pour sortir de la somme de toutes nos « vies » : le pardon et l’amour. A l’issue de ces éclaircissements, Michel Saramito parlera brièvement de son travail et de ses recherches dans ce domaine extraordinaire. Il terminera son exposé par une vidéo-projection où l’on découvre deux jeunes femmes pleines d’émotions, revivant partiellement une de leur précédente vie…

à la Maison des Associations, 12 ter Place Garibaldi 06300 Nice Participation : 5€ (gratuit pour les adhérents) P.S : merci de faire suivre aux personnes que vous pensez intéressées (nous signaler si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations)