Banière accueil
Accueil > Enseignement > Formations > Institut de Formation d’Animation et de Conseil > BAFA : Devenir animateur, mode d’emploi !

Institut de Formation d’Animation et de Conseil

BAFA : Devenir animateur, mode d’emploi !

Publié le vendredi 9 décembre 2011

Vous allez rentrer en formation BAFA, pour devenir animateur en accueils de mineurs (ce qu’on appelait avant les centres de loisirs et les centres de vacances). Être animateur aujourd’hui ne se résume pas à savoir mener quelques jeux ou accompagner des sorties, c’est une véritable mission éducative définie par l’article 2 de l’arrêté du 22 juin 2007.


Le sorcier de la foret magique par ifac_CMa

Vous avez au moins 17 ans au début de la formation et suivez ces 3 sessions dans l’ordre :

- formation générale
- stage pratique
- approfondissement / qualification

ATTENTION : inscription préalable auprès du ministère de la jeunesse obligatoire pour tous types de sessions

Stage de formation générale bafa

Stage théorique bafa

- La session de formation générale bafa dure 8 jours.

- Vous devez avoir 17 ans le premier jour du stage

Calendrier des sessions de formation générale bafa

Stage pratique bafa

- Durée : 14 jours

- Au maximum 18 mois après le début de la formation

- Dans un accueil de mineurs (avec ou sans hébergement) déclaré auprès de Jeunesse et Sports

Le service emploi de l’ifac vous aide dans vos recherches

Stage d’approfondissement bafa / qualification bafa

Stage d’approfondissement bafa

- La session d’approfondissement bafa ou de qualification bafa dure au moins 6 jours.

- Vous devez avoir effectué votre stage de formation générale et votre stage pratique.

- Vous ne devez pas dépasser le délai de 30 mois pour réaliser l’ensemble de votre formation.

Calendrier des sessions d’approfondissement bafa ou de qualification bafa

Objectifs de la formation

Animer pour lier plaisir et responsabilité

- Mieux comprendre les besoins des enfants et des jeunes.
- Connaître le rôle d’animateur.
- Pouvoir mettre en place des projets.
- Définir ses propres choix pédagogiques.
- Découvrir et adapter des techniques d’animation et encadrement.
- Développer ses capacités d’expression, son sens de l’initiative et des responsabilités.
- Expérimenter le travail d’équipe et son organisation nécessaire à la réussite.
- Progresser, grâce à des évaluations individuelles et des bilans en cours du stage.

Validation de la formation

- Les trois stages du cursus de formation bafa (session de formation générale, stage pratique et session d’approfondissement) se voient sanctionnés par une mention "satisfaisante" ou "non satisfaisante" évaluant les aptitudes du candidat à la fin de chaque session.

- Ces mentions sont attribuées en fonction de critères concrètement mesurables et annoncés aux stagiaires en début de stage. Des entretiens avec des stagiaires au cours desquels chacun pourra continuellement se situer dans sa progression.

- Les mentions et éventuelles appréciations complémentaires sont annoncées et commentées à chaque stagiaire de façon individuelle lors d’un entretien de fin de stage.

- Les sessions validée sont présentées au jury bafa de la direction départementale de la jeunesse et des sports de votre lieu de domicile. C’est ce jury qui vous octroie le bafa.

Être animateur, c’est quoi ?

La mission éducative en accueil de mineurs.

L’animateur participe au sein d’une équipe à la mise en place d’un projet pédagogique conduit par le directeur, en cohérence avec le projet éducatif de l’organisme. Il doit assurer la sécurité physique et morale des mineurs, et pour cela il doit respecter et donc connaître le cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs.

Il doit construire une relation de qualité avec les mineurs qui lui sont confiés, qu’elle soit individuelle ou collective. Il participe à l’accueil, la communication et le développement des relations entre les différents acteurs : parents, intervenants, personnels de service… Il doit donc manifester une réelle capacité à travailler en équipe.

Il encadre et anime la vie quotidienne, et doit être capable de proposer et d’encadrer des activités adaptées à l’âge et aux besoins des mineurs : jeux, animations, activités manuelles. Il doit être aussi capable d’accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets.