Banière accueil

Association des victimes du nucléaire des alpes maritimes AVN 06

50 ans après !

Publié le mardi 3 juillet 2012

Pour nous aussi "vétérans des essais nucléaires",un demi-siècle nous sépare d’évènements désormais historiques.Je vais essayer de dresser successivement les divers points communs qui nous rassemblent avec nos compatriotes d’Afrique du Nord.

La première chose évidente ,est que les "premiers essais" ont eu lieu au Sahara. Et cette semaine à Paris , notre association ravive la Flamme du tombeau du Soldat Inconnu ,avec la présence des petits enfants de nos camarades décédés des suites de l’accident de Beryl (1960)

Le deuxième élément à prendre en considération ,est que ces premiers essais se déroulant sur le sol Africain,nos compatriotes d’Algérie (on les appellent pieds-noirs),n’étaient pas spécialement rares ,que ce soit comme personnel Militaire (appelés ou de carrière),ou bien employés civils ,par le "Commissariat à l’Energie Atomique" (CEA),ou par des sociétés sous-traitantes. A ceux-ci évidemment est venu s’ajouter les personnels originaires de Métropole,dans les différents services ou armes des trois armées (les militaires) et de la Gendarmerie,ou bien des civils.

C’est cet ensemble de recrutement disparate ,qui constitue l’essentiel des membres de notre association. A celle-ci est venue s’ajouter notre association soeur de Polynésie (Moruoa e tatou),qui bien qu’étant distincte poursuit les mêmes objectifs que les notres.(le statut particulier de la Polynésie Française ,rendait l’existence de cette association indispensable) Et cette semaine de son côté à Papeete , elle célèbre l’anniversaire du tir "Adebarran",le premier qui fut organisé en Polynésie Française (2 Juillet 1966)

L’autre lien ,assez méconnu , est la réutilisation des navires desservant l’Algérie,comme "bâtiments bases",à Moruroa et Fangataufa ,les atolls qui furent les lieux d’expérimentations nucléaires. Ainsi ,certains de nos compatriotes retrouvèrent-ils dans ces navires (modifiés et repeints)un peu de leur terre natale , et même certains leurs souvenirs d’exode en 1962 !

Et puis n’oublions pas ,dans les Alpes-Maritimes ,ou nos compatriotes rapatriés sont nombreux ,ils sont très bien représentés dans notre association et cela fait que nous sommes un des groupes les plus dynamiques ,et efficaces,et qui ne demande qu’à le devenir plus.

Vous trouverez ci-dessous le témoignage ,d’un "vétéran" ,résidant dans le Département,et concernant les "navires Hotels " du CEP.

- oui vous avez bien lu ,il s’agît du "Mansour" décoré de la "Croix de Guerre" (1939/1940),pour sa participation à la campagne de Norvège (Narvik),dont le sujet a été évoqué recemment.

Portfolio

témoignage de vétéran